Bienvenue sur le site FHEDLES

L’association Femmes et Hommes Égalité, Droits et Libertés dans les Églises et la Société (FHEDLES) est née le 6 février 2011. Elle succède aux deux associations sœurs Femmes et Hommes en Église (FHE) et Droits et Libertés dans les Églises (DLE), nées en 1969 et 1987.

Notre objectif est d’ « œuvrer au sein des Églises et de la société, avec la liberté de l’Évangile, à de nouvelles pratiques de justice, de solidarité et de démocratie pour :


  • l’égalité et le partenariat entre femmes et hommes, en refusant toute forme de discrimination liée au sexe.

  • la transformation profonde des mentalités, des comportements, des institutions pour donner réalité aux droits et liberté de toutes et tous.

  • l’émergence de langages et de symboles renouvelés.

  • la promotion de recherches, notamment historique et théologiques, appelées par les trois objectifs énoncés ci-dessus »


dans le respect de la diversité des cultures et des spiritualités. »

Connexion des membres

Perdu ses identifiants?

Enregistrement clos

La création de nouveaux comptes n'est pas possible actuellement, merci de votre compréhension

L’interconvictionnalité, une chance pour l’Europe (G3i)

Appel pour sa mise en œuvre par les institutions européennes

            L’Europe est un continent façonné par une histoire multimillénaire. Son héritage de peuples, de cultures, de religions, et de philosophies est d’une grande diversité. Les violences du XXème siècle ont suscité la volonté d’y créer les conditions d’une paix durable. Aujourd’hui, les populations vivant en Europe sont de plus en plus diversifiées, notamment en termes de visions du monde.

            Dans ce contexte, pour permettre de vivre ensemble en paix avec toute la diversité présente en Europe et revivifier l’engagement citoyen vis à vis de l’Europe, les signataires appellent celles et ceux qui s’engagent à assumer des responsabilités à l’Union Européenne à mettre en place une approche « interconvictionnelle ».

            Une telle approche, s’inscrivant dans le cadre des droits de l’Homme et de la démocratie,  consiste à organiser un dialogue constructif entre les porteurs de visions du monde fondées sur des convictions diverses (croyances, religions, athéisme, agnosticisme…). La démarche interconvictionnelle conduit chacun des acteurs à chercher, dans leur reconnaissance mutuelle, à s’enrichir des points de vue des uns et des autres exprimés en toute liberté et sans volonté d’hégémonie.

            Dans cette perspective, convaincus que des consultations séparées risquent d’aggraver les dissensions et d’engendrer des conflits, les signataires appellent les institutions européennes à :

– proclamer solennellement ce principe d’interconvictionnalité ;

– dans le cadre des articles 11 du TUE et 17 du TFUE, instituer des espaces structurés de consultation et de dialogue interconvictionnels ;

– plus généralement, faciliter la mise en place d’une démocratie participative, articulée de façon constructive avec la démocratie représentative ;

– pour ce faire, soutenir l’éducation à la citoyenneté responsable et la formation interconvictionnelle.

            Les institutions européennes contribueraient ainsi à redonner, comme le souhaitait Jacques Delors,  une âme à l’Europe.

Le G3i, représenté par son président François Becker.

Contact Michel Aguilar,  email : michelaguilar@orange.fr

Le G3i, Groupe de travail Interculturel, International et Interconvictionnel (d’où le nom G3i), est un « think and acting tank » interconvictionnel constitué en association de droit français (loi de 1901). Il rassemble des hommes et des femmes de différents pays d’Europe, de différentes cultures, de différentes convictions religieuses, athées ou agnostiques qui souhaitent œuvrer au développement de la citoyenneté européenne en favorisant un dialogue international, un dialogue interculturel entre toutes les formes de cultures –territoriales ou diasporiques -, et un dialogue interconvictionnel entre les porteurs de visions du monde athées ou fondées sur des convictions religieuses. Dans cette perspective, le G3i souhaite œuvrer à la création de nouveaux espaces publics laïques, distincts de ceux des institutions religieuses représentées, qui permettent le dialogue et le partage entre des personnes pouvant se réclamer d’une identité humaniste – athée ou religieuse. »

Retrouvez tous nos articles sur le G3i ici : http://fhedles.fr/tag/g3i/

Partager ce contenu
  • Facebook
  • email
  • Print

- Espace membres - Copyright FHEDLES 2017 - Tous droits réservés - Création Effet i Média
Plan du site      Mentions légales      RSS