En Inde un évêque jugé pour le viol d’une religieuse

Nous, membres du CA de FHEDLES, nous nous élevons contre le fait que circule actuellement en Inde une invitation à l’occasion de la fête de saint François d’Assise où la photo de l’évêque Franco Mulakkal apparaît à côté de celle du pape François, présenté comme le second patron du diocèse de Jalandhar.

Or Franco Mulakkal  est devenu le premier évêque à être jugé dans une affaire de viol présumé d’une religieuse. Il continue à occuper le poste d’évêque de Jalandhar avec le droit d’habiter dans la résidence des évêques, bien qu’un administrateur apostolique ait été nommé pour le diocèse. Nous craignons que la position d’évêque de Jalandhar lui donne un moyen de pression pour intimider la victime et les témoins dans le procès en cours. 

FHEDLES est indignée parce que l’Église n’a pris jusqu’ici aucune mesure, si ce n’est que l’administrateur a fait état de la nature technique et des limites de sa fonction.

Ces faits sont liés à la place subalterne des femmes dans l’Église, à leur relégation dans un statut d’infériorité et à une conception machiste du pouvoir dont abusent certains dirigeants masculins, bien éloignés de l’esprit de l’Evangile. 

Le CA de FHEDLES

13 octobre 2020

Auteurs·trices : FHEDLES

Ce site n'enregistre
et n'utilise
aucune donnée personnelle à votre insu.