Genre et Théologie : Hervé LEGRAND le 26/09 à Papeete

« L’androcentrisme de l’anthropologie chrétienne reçue et les études du genre

Depuis le milieu du XXe s, les Églises chrétiennes d’Occident connaissent de nombreuses tensions autour du statut des femmes en leur sein. Les controverses au sujet de leur ordination comme évêques (chez les anglicans) ou comme prêtres (chez les catholiques) sont un des symptômes enregistrant le recul de l’androcentrisme dans ces sociétés. Il semble du aux progrès de la médecine et du travail salarié dans les sociétés post-industrielles plus qu’à ceux du féminisme.

L’anthropologie chrétienne reçue ne se fonde guère sur l’enseignement de Jésus mais sur des symbolismes androcentriques effectivement bibliques. Dans les reconsidérations qui l’affectent d’aucuns croient pouvoir fonder normativement une telle anthropologie à partir d’une symbolique anhistorique, tandis que d’autres, sans négliger les symboles, les traiteront plus finement en recourant à l’outil heuristiquement fécond offert par les études de genre.

Dans la première ligne, on développera surtout une théologie de la femme comme spéciale, gardant le silence sur la masculinité. Dans la seconde ligne, on privilégiera la commune humanité et dignité des hommes et des femmes et leur vocation à vivre dans l’amour mutuel (agapè). »

Père Hervé LEGRAND

http://www.cathedraledepapeete.com/agenda/i-s-e-p-p/genre-et-theologie-pere-herve-legrand.html