Bienvenue sur le site FHEDLES

L’association Femmes et Hommes Égalité, Droits et Libertés dans les Églises et la Société (FHEDLES) est née le 6 février 2011. Elle succède aux deux associations sœurs Femmes et Hommes en Église (FHE) et Droits et Libertés dans les Églises (DLE), nées en 1969 et 1987.

Notre objectif est d’ « œuvrer au sein des Églises et de la société, avec la liberté de l’Évangile, à de nouvelles pratiques de justice, de solidarité et de démocratie pour :


  • l’égalité et le partenariat entre femmes et hommes, en refusant toute forme de discrimination liée au sexe.

  • la transformation profonde des mentalités, des comportements, des institutions pour donner réalité aux droits et liberté de toutes et tous.

  • l’émergence de langages et de symboles renouvelés.

  • la promotion de recherches, notamment historique et théologiques, appelées par les trois objectifs énoncés ci-dessus »


dans le respect de la diversité des cultures et des spiritualités. »

Connexion des membres

Perdu ses identifiants?

Enregistrement clos

La création de nouveaux comptes n'est pas possible actuellement, merci de votre compréhension

Parution : « Françoise Vandermeersch. L’émancipation d’une religieuse »

Les éditions Karthala vont publier un ouvrage, actuellement en souscription, de Sabine Rousseau, consacré à Françoise Vandermeersch. Des années 1960 aux années 1980, cette figure a « incarné à sa manière, flamboyante, parfois provocatrice, le catholicisme français d’alors, libre, audacieux, à la fois spirituel et ortement engagé dans les enjeux sociaux, éthiques et politiques de l’époque ». Ainsi s’exprimait le jésuite Edmond Vandermeersch, son frère, au lendemain de la mort de la religieuse en 1997.

Auxiliatrice du Purgatoire entrée dans les ordres en 1937 à l’âge de vingt ans et restée fidèle à son engagement jusqu’à sa mort, cette femme fut tour à tour, ou simultanément, religieuse et journaliste, conseillère en vocations et directrice de la revue Échanges, confidente et conférencière, à l’intérieur de sa congrégation et en rupture de ban, au Quartier latin et au Vietnam, sa deuxième patrie. À la fois très entourée et seule, admirée et vouée aux gémonies, reconnue et reniée, Françoise Vandermeersch vécut, tout autant dans le mouvement que dans la tradition, une vie d’audaces et de fidélités.

Son parcours chemine dans un temps historique fait de tourments et de tournants dont Vatican II et Mai 68 ne sont que les points saillants. Il relève à la fois de l’histoire des femmes et de l’histoire de l’Église catholique qui s’entremêlent à un moment où l’une et l’autre connaissent des bouleversements profonds : l’émancipation des femmes, la contestation de l’institution ecclésiale. Il témoigne d’une histoire vécue par de nombreux militants et militantes catholiques à la recherche d’une nouvelle façon de vivre leur foi.

Agrégée et docteur en histoire, chercheur associé au Centre d’Histoire « Espaces et Cultures » (univ. Blaise-Pascal-Clermont-Ferrand), Sabine Rousseau a publié en 2002 La colombe et le napalm. Des chrétiens français contre les guerres d’Indochine et du Vietnam. 1945-1975 (CNRS éditions).

Sabine Rousseau, Françoise Vandermeersch. L’émancipation d’une religieuse, Paris, Karthala (Signes des temps), 2012, 224 p. (préface de Danièle Hervieu-Léger)

Bulletin de souscription : Rousseau. L’émancipation d’une religieuse

Partager ce contenu
  • Facebook
  • email
  • Print

- Espace membres - Copyright FHEDLES 2017 - Tous droits réservés - Création Effet i Média
Plan du site      Mentions légales      RSS