Bienvenue sur le site FHEDLES

L’association Femmes et Hommes Égalité, Droits et Libertés dans les Églises et la Société (FHEDLES) est née le 6 février 2011. Elle succède aux deux associations sœurs Femmes et Hommes en Église (FHE) et Droits et Libertés dans les Églises (DLE), nées en 1969 et 1987.

Notre objectif est d’ « œuvrer au sein des Églises et de la société, avec la liberté de l’Évangile, à de nouvelles pratiques de justice, de solidarité et de démocratie pour :


  • l’égalité et le partenariat entre femmes et hommes, en refusant toute forme de discrimination liée au sexe.

  • la transformation profonde des mentalités, des comportements, des institutions pour donner réalité aux droits et liberté de toutes et tous.

  • l’émergence de langages et de symboles renouvelés.

  • la promotion de recherches, notamment historique et théologiques, appelées par les trois objectifs énoncés ci-dessus »


dans le respect de la diversité des cultures et des spiritualités. »

Connexion des membres

Perdu ses identifiants?

Enregistrement clos

La création de nouveaux comptes n'est pas possible actuellement, merci de votre compréhension

Croyant-e-s et mariage pour tout-e-s : nous ouvrons le débat !

COMMUNIQUE DE PRESSE
11 janvier 2013
ACO, Action Catholique Ouvrière
Mouvement du christianisme social
Carrefour des chrétiens inclusifs
David & Jonathan (mouvement homosexuel chrétien)
Evangile et Liberté
Réseau du Parvis
Avec le soutien de :
Beit Haverim (groupe juif gay et lesbien de France)
FHEDLES (Femmes et hommes, égalité, droits et libertés dans les Eglises et dans la société)
HM2F (Homos musulmans de France)
Musulmans progressistes de France
Shinnyo (communauté LGBT bouddhiste)
Et différentes personnalités du monde religieux
CROYANT-E-S ET MARIAGE POUR TOU-TE-S : NOUS OUVRONS LE DEBAT !

Les autorités religieuses catholiques, protestantes, juives, musulmanes ont pris des positions publiques contre le projet de loi ouvrant le mariage à tou-te-s. Depuis des mois, elles disent vouloir un débat sur ce sujet pour faire entendre l’opinion publique française, tout en omettant par ailleurs de prendre en compte la diversité d’opinions des croyant-e-s. Cette omission est-elle l’aveu d’une perte d’autorité ? N’est-il pas temps pour ces autorités de reconnaître aujourd’hui que leurs positions souvent sans nuances ne représentent pas la diversité des opinions des fidèles ? Pourquoi appeler à un débat dans la société civile alors que le débat entre croyant-e-s n’est pas favorisé ?
Nous prenons donc aujourd’hui la parole pour ouvrir ce débat qui n’a pas encore eu lieu entre croyant-e-s.
Nous invitons tou-te-s les croyant-e-s, et tout d’abord les croyant-e-s homosexuel-le-s avec qui ces autorités n’ont jamais eu aucun débat, préférant parler sur eux/elles mais jamais avec eux/elles. Nous invitons les parents d’homosexuel-le-s, leurs ami-e-s, les prêtres, pasteurs, rabbins, imams, religieux-ses et tou-te-s les croyant-e-s :
celles et ceux qui sont pour,
celles et ceux qui sont contre,
celles et ceux qui ne savent pas et qui cherchent à comprendre,
toutes celles et tous ceux qui ne veulent plus que les hiérarchies de nos confessions confisquent notre liberté de pensée et de parole !
Nous les invitons à prendre la parole.
C’est ce que nous dirons ensemble lors d’une :

Conférence de presse le dimanche 13 janvier à 11h00 au 92 bis rue de Picpus, Paris 12è (métro Bel-Air).
*
[FHEDLES rappelle la pétition à l’initiative de la Fédération des Réseaux du Parvis : « Trop c’est trop ! ». A signer à cette adresse : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2012N33833]
Partager ce contenu
  • Facebook
  • email
  • Print

- Espace membres - Copyright FHEDLES 2017 - Tous droits réservés - Création Effet i Média
Plan du site      Mentions légales      RSS