Bienvenue sur le site FHEDLES

L’association Femmes et Hommes Égalité, Droits et Libertés dans les Églises et la Société (FHEDLES) est née le 6 février 2011. Elle succède aux deux associations sœurs Femmes et Hommes en Église (FHE) et Droits et Libertés dans les Églises (DLE), nées en 1969 et 1987.

Notre objectif est d’ « œuvrer au sein des Églises et de la société, avec la liberté de l’Évangile, à de nouvelles pratiques de justice, de solidarité et de démocratie pour :


  • l’égalité et le partenariat entre femmes et hommes, en refusant toute forme de discrimination liée au sexe.

  • la transformation profonde des mentalités, des comportements, des institutions pour donner réalité aux droits et liberté de toutes et tous.

  • l’émergence de langages et de symboles renouvelés.

  • la promotion de recherches, notamment historique et théologiques, appelées par les trois objectifs énoncés ci-dessus »


dans le respect de la diversité des cultures et des spiritualités. »

Connexion des membres

Perdu ses identifiants?

Enregistrement clos

La création de nouveaux comptes n'est pas possible actuellement, merci de votre compréhension

La présence du gouvernement français à la cérémonie d’inauguration du pape (OCL)

L’Observatoire Chrétien de la Laïcité souligne une fois de plus le double visage de la papauté .En tant que chef d’État du Vatican, reste des anciens États pontificaux, le pape et la Curie jouent un rôle politique et diplomatique mondial comme une monarchie absolue. En tant que responsable suprême du saint Siège il est une autorité religieuse de nature elle même hiérarchique et sacrée.

Cette confusion volontaire, qui a pour caractère commun le principe de pouvoir absolu, est contraire à ce que fut selon les évangiles l’attitude de Jésus par rapport au pouvoir et son refus réitéré d’un pouvoir messianique et royal d’État.

Avec de nombreux catholiques l’OCL espère que le pape François puisse abandonner son statut de Chef d’État pour s’en tenir à son ministère , au service d’une l’Église décentralisée dans la diversité et comme il le souhaite servante des pauvres

En représentant l’État français à Rome à l’intronisation du pape* les membres du gouvernement facilitent de fait par ce geste la confusion entre le Vatican et le Saint Siège.

Il n’appartient pas aux responsables de l’État laïque , à tous les niveaux, d’apporter une garantie étatique par leur présence officielle à des célébrations religieuses de quelque religion que ce soit. Ils doivent en revanche veiller, dans une société multiconvictionnelle, au respect de la liberté de conscience de tous les citoyens, et de leur choix d’appartenir à une religion, de n’appartenir à aucune religion ou de changer de religion.

Le 19 mars 2013

Observatoire Chrétien de la Laïcité

(groupe de travail de la Fédération des Réseaux du Parvis dont FHEDLES est membre)

* Note de FHEDLES : précisons que cette fois-ci il n’a pas été fait mention d’une intronisation ou d’un couronnement mais de « l’inauguration du ministère pétrinien de l’évêque de Rome », ce qui nous réjouit.

Partager ce contenu
  • Facebook
  • email
  • Print

- Espace membres - Copyright FHEDLES 2017 - Tous droits réservés - Création Effet i Média
Plan du site      Mentions légales      RSS