Bienvenue sur le site FHEDLES

L’association Femmes et Hommes Égalité, Droits et Libertés dans les Églises et la Société (FHEDLES) est née le 6 février 2011. Elle succède aux deux associations sœurs Femmes et Hommes en Église (FHE) et Droits et Libertés dans les Églises (DLE), nées en 1969 et 1987.

Notre objectif est d’ « œuvrer au sein des Églises et de la société, avec la liberté de l’Évangile, à de nouvelles pratiques de justice, de solidarité et de démocratie pour :


  • l’égalité et le partenariat entre femmes et hommes, en refusant toute forme de discrimination liée au sexe.

  • la transformation profonde des mentalités, des comportements, des institutions pour donner réalité aux droits et liberté de toutes et tous.

  • l’émergence de langages et de symboles renouvelés.

  • la promotion de recherches, notamment historique et théologiques, appelées par les trois objectifs énoncés ci-dessus »


dans le respect de la diversité des cultures et des spiritualités. »

Connexion des membres

Perdu ses identifiants?

Enregistrement clos

La création de nouveaux comptes n'est pas possible actuellement, merci de votre compréhension

Les religieuses canadiennes n’ont pas peur de s’indigner ! (MTh LC)

Les religieuses canadiennes de « l’association pour le droit des femmes » (ARDF), n’ont « pas peur de s’indigner ! »

Elles se déclarent  solidaires d’un féminisme très actuel  qui identifie  de nombreuses luttes à mener pour atteindre l’égalité des droits des femmes et des hommes et  elles ne veulent pas dissocier leur engagement dans la société civile et dans l’Eglise. Elles identifient les  deux grands systèmes qui marginalisent et exploitent les femmes : le patriarcat et le capitalisme néolibéral, ne craignant pas de se demander : Comment expliquer qu’en 2012 les femmes soient encore si peu reconnues dans l’Eglise ?

L’association ARDF– né dans la foulée de la Conférence de l’ONU pour l’Année de la Femme en 1975 – regroupe des religieuses, nommées « répondantes » par leurs congrégations qui se lient ainsi à une réflexion et pratique en commun.

Leur dernier bulletin Reli-femmes en mouvement -N°75, Mai 2012- montre comment leurs engagements sont originaux et exemplaires : elles se méfient d’être prises  pour leader et cherchent plutôt à rejoindre,  encourager  et soutenir ce qu’elles voient naître sur le terrain. Elles participent aussi activement au processus de la Marche Mondiale des Femmes, aux bilans des Etats Généraux de l’action et de l’analyse féministe qu’à l’étude critique de la privatisation des soins de santé, de la traite des femmes, ou à des journées d’éducation, de formation, de ressourcement spirituel, faisant foi aux apports de la théologie féministe. Bref, elles se prêtent à des initiatives très différentes tout en gardant une perception vive de leur mission religieuse.

On lit encore qu’elles ont établi et se tiennent à une structure et une pratique de concertation d’autant plus nécessaire que l’association regroupe des religieuses de congrégations très diverses, implantées dans de très nombreuses régions du Canada.

Leur bulletin ouvre des fenêtres sur d’autres pays, il présente entre autres la Conférence des Baptisé-e-s de France et  un bon texte de  la théologienne Marie-Andrée  Roy  sur «  le fondamentalisme et son développement dans l’église catholique ».

M-Th L C

Partager ce contenu
  • Facebook
  • email
  • Print

- Espace membres - Copyright FHEDLES 2017 - Tous droits réservés - Création Effet i Média
Plan du site      Mentions légales      RSS